Lycée des mauges à beaupréau (49) Epicuria Architectes Epicuria Architectes Gymnase jesse owens, champigny-sur-marne (94) Epicuria Architectes Epicuria Architectes Collège jean lolive à pantin Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Passerelle sur le canal de l'0urcq aux pavillons sous bois Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes

Institut baguer pour enfants malentendants à asnières-sur-seine (92)

Réalisation2001 > 2006 - Construction Surface6 500 m² Coût8,5 M euros HT
Très performant Performant Basique
Éco Construction c1 Site c2 Produits c3 Chantier
Éco Gestion c4 Énergie c5 Eau c6 Déchets c7 Entretien
Confort c8 Thermique c9 Acoustique c10 Visuel c11 Olfactif
Santé c12 Espaces c13 Air c14 Eau

Fiche info

Profil Hqe
Institut baguer pour enfants malentendants à asnières-sur-seine (92)
Institut baguer pour enfants malentendants à asnières-sur-seine (92)
Institut baguer pour enfants malentendants à asnières-sur-seine (92)
Institut baguer pour enfants malentendants à asnières-sur-seine (92)
Institut baguer pour enfants malentendants à asnières-sur-seine (92)
Institut baguer pour enfants malentendants à asnières-sur-seine (92)
Institut baguer pour enfants malentendants à asnières-sur-seine (92)
Institut baguer pour enfants malentendants à asnières-sur-seine (92)
Institut baguer pour enfants malentendants à asnières-sur-seine (92)
Institut baguer pour enfants malentendants à asnières-sur-seine (92)

Maîtrise d'ouvrageINSTITUT BAGUER / SEM 92

ArchitectesEPICURIA architectes / AAM

Bureaux d'étudesCET Ingénierie / CODIBAT

EntrepriseGTM

Implanté dans une zone de forte concentration urbaine, le projet a dû jouer des contraintes d'une parcelle étroite.De ce fait, le bâtiment principal se développe sur cinq niveaux, l'édifice secondaire sur deux, les deux corps en L encadrant un vaste espace récréatif.Nulle démonstration superfétatoire dans cette composition sage, mais une réflexion approfondie sur les flux afin d'optimiser l'affectation des espaces.La simplicité des volumes est compensée par une recherche graphique sur les percements et un dialogue entre les matériaux et les couleurs, béton blanc poli des murs, aluminium laqué noir des menuiseries extérieures.Côté cour, la compacité de la façade principale contraste avec l'élancement du bâtiment bas, muni d'une coursive et d'un escalier.Au traitement en panneaux de zinc et béton de l'un répond le mur rideau en verre de l'autre.