Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes Epicuria Architectes

Construction du groupe scolaire Seine-Gare à Vitry-sur-Seine (94)

RéalisationProjet en cours Surface5 383 M2 Coût10,2 M€
Très performant Performant Basique
Éco Construction c1 Site c2 Produits c3 Chantier
Éco Gestion c4 Énergie c5 Eau c6 Déchets c7 Entretien
Confort c8 Thermique c9 Acoustique c10 Visuel c11 Olfactif
Santé c12 Espaces c13 Air c14 Eau

Fiche info

Profil Hqe
Construction du groupe scolaire Seine-Gare à Vitry-sur-Seine (94)
Construction du groupe scolaire Seine-Gare à Vitry-sur-Seine (94)
Construction du groupe scolaire Seine-Gare à Vitry-sur-Seine (94)
Construction du groupe scolaire Seine-Gare à Vitry-sur-Seine (94)

Maîtrise d'ouvrageVille de Vitry

ArchitectesEPICURIA ARCHITECTES

Bureaux d'étudesCET

Le projet s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération d’aménagement urbain. Dans la partie nord des Ardoines se dessine peu à peu un nouveau quartier accueillant logements, bureaux et locaux d’activités qui accompagnent le développement économique de la Ville de Vitry. Ce quartier sera desservi en son cœur par la nouvelle ligne de bus, le TZen5, reliant le 13e arrondissement de Paris à Choisy-le-Roi. Dans ce contexte, le groupe scolaire est un repère urbain majeur. Le terrain, implanté en coeur d’un quartier de logements collectifs d’où sont issus les enfants qui fréquenteront le groupe scolaire, offre l’opportunité d’organiser un équipement public fédérateur qui participe pleinement à l’évolution du quartier.

Conformément au programme, notre projet s’inscrit dans le nouveau maillage. Le parti architectural découle directement des contraintes fortes du PPRI qui imposent que les organes techniques soient élevés à plus d’un mètre du niveau de référence de l’entrée de l’école. Il découle également de la proximité immédiate des logements collectifs qui nécessite à la fois de protéger les enfants dans la cour et de préserver les futurs riverains du niveau sonore élevé pendant les récréations. Le projet doit enfin permettre la construction du groupe scolaire en deux phases.

Nos choix conceptuels ont donc été d’imaginer deux niveaux fonctionnels organisés autour d’un niveau central qui regroupe les locaux communs. Sur le niveau intermédiaire, au 1er étage sont implantés le pôle restauration et les espaces communs (bibliothèques, centre de loisirs, salles flexibles). En-dessous, au RDC, les cours de récréation, l’école maternelle et les locaux des adultes. Au-dessus, au 2ème étage, l’école élémentaire. A ce niveau, un large débord en béton permet d’aménager un jardin sur lequel est comme « posée » l’école élémentaire. Ce débord a aussi l’avantage de constituer une protection pour les enfants situés dans la cour et une barrière acoustique pour les riverains.

La volumétrie, la modénature et le choix des matériaux participent à l’intégration du bâtiment dans ce nouveau quartier. Le gabarit à R+2 s’inscrit dans le prolongement du volume du futur collège. Le jardin du dernier niveau est visible depuis les grands ensembles de logements environnants. Aucun organe technique n’est visible en toiture. Ils sont tous intégrés dans le bâtiment.

Les façades sont constituées d’un appareillage de briques blanches animées par un calepinage en relief.  La nature et la couleur de ce matériau dialoguera dans la simplicité avec le collège voisin. Les couleurs du bâtiment seront les couleurs naturelles des matières : de la brique blanche, du béton très clair, tendant vers le blanc ; de l’aluminium naturel pour les menuiseries et du verre. L’exception à cette neutralité sera la façade principale, qui aura ponctuellement en creux et en sous-face des touches de couleur jaune. L’objectif est de créer un repère au niveau de la ville, une identité clairement visible à partir de l’espace urbain. Le mur en fond de parcelle des cours de récréation fait également exception. Ce mur présente des embrasures vitrées qui projettent des formes colorées jaunes et bleues sur le sol des cours. Ces forment évoluent tout au long de la journée avec la course du soleil. Elles constituent des repères temporels ludiques qui accompagnent les activités des enfants tout au long de la journée.